Végétalisme et santé des os

Les femmes végétaliennes ont-elles des os denses et solides ? Il semble que oui !

Les végétaliens ne mangent ni viande, ni volaille, ni poisson, ni fruits de mer, ni oeuf, ni lait et produits laitiers. Ils consomment souvent moins de calcium et de protéines que les autres.
Des chercheurs du Vietnam ont comparé un 105 nonnesses bouddhistes postménopausées, qui avaient une alimentation végétalienne depuis une trentaine d’années, et 105 femmes omnivores du même âge.
Selon les résultats, les végétaliennes absorbaient deux fois moins de calcium que les autres femmes. Toutefois, les tests de densité osseuse, le nombre de fractures osseuses et l’incidence d’ostéoporose n’indiquent aucune différence entre les deux groupes.
Un régime végétalien, même s’il procure moins de calcium et de protéines qu’un régime omnivore, ne présente aucun danger notable pour la santé osseuse, concluent les auteurs de l’étude.
 
D’autres facteurs à considérer
D’autres facteurs restent à considérer. D’abord, l’activité physique : le temps consacré à l’activité physique était assez important et comparable dans les deux groupes. Ensuite la consommation d’alcool : 10 % des participantes du groupe omnivore consommaient de l’alcool tandis que les femmes bouddhistes ne le faisaient pas. Puis la consommation de café : 45 % des omnivores et 27 % des végétaliennes consomment du café chaque jour. Aucune des participantes des deux groupes ne fumait. L’indice de masse corporelle et le rapport masse adipeuse/masse maigre n’indiquaient différence notable entre les deux groupes.
 
Un facteur reste inconnu
IL resterait à évaluer l’apport en calcium chez les participantes au moment de leur croissance, car c’est durant la croissance que se fixe la masse critique de calcium dans les os. Les nonnesses étaient végétaliennes depuis une trentaine d’années, et elles avaient 62 ans, en moyenne. On ne sait pas quelle était leur alimentation au moment de leur croissance.
 
Référence
Ho-Pham LT, Nguyen PL, Le TT, et al. Veganism, bone mineral density, and body composition: a study in Buddhist nuns. Osteoporosis Int. 2009 Apr 7.
 

 

Partagez cet article : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Courriel

Boutique