Retrouver le goût de la vie

 
 
Éditions Albin Michel, 2013, 174 pages, 13  €
 
 
On attribue habituellement la fatigue à des causes physiques. On y gagne à examiner aussi les causes psychologiques, surtout si on souffre d’une grande fatigue persistante. 
Cette lassitude peut être reliée à une impression de ne pas se réaliser dans son travail, une monotonie dans sa vie conjugale et familiale, un vide existentiel, un manque de sens à sa vie.
Revenir en arrière et faire «comme avant, ça allait mieux»! C’est le moment de saisir l’occasions de revenir à soi-même.
Chaque fatigue indique une dimension de son personnel qui reste à développer, une capacité insoupçonnée à employer pour s’orienter vers l’essentiel de sa vie : le rythme de notre propre âme et de notre corps afin de retrouver notre source intérieure.
Petit livre de poche, bon compagnon de réflexion.