Trouble affectif saisonnier | Nature-Santé

Trouble affectif saisonnier

 

Vers la fin de l’hiver on peut se sentir plus fatigué et triste, car on peut manquer de vitamine D, par manque d’ensoleillement, une baisse drastique de luminosité. Cette déprime hivernale, aussi appelée dépression saisonnière,

En prenant une dose suffisante de lumière semblable à celle du soleil stimulant les cellules de la rétine on rétablit le niveau de transmetteurs essentiels à un bon fonctionnement du cerveau et par conséquent la bonne humeur.
La luminothérapie prise individuellement avec une lampe spéciale ou en groupe dans une salle éclairée spécialement à cet effet. En s’exposant suffisamment au soleil et à la lumière du jour, en ajoutant la lumière qui se reflète sur la neige l’hiver on peut en général s’assurer un apport suffisant.