Intoxication cellulaire et son rétablissement

La nature a doté le corps humain d’une faculté d’auto-guérison qui se manifeste en permanence. Afin de favoriser le plein rendement de cette faculté, il convient de respecter les principes hygiénistes tels que de se situer dans un environnement le plus sain possible, eau, air et sol propres, nourriture saine, de s’exposer adéquatement au soleil et à la lumière, d’assurer sa chaleur, d’équilibrer le repos et le mouvement ainsi que de cultiver une pensée adaptée au moment présent.

Cette pratique de l’hygiène vitale procure de nombreux avantages, tels que : une immunité efficace, une pensée écologique, une meilleure élimination, une assimilation complète, un appétit pour des aliments frais biologiques peu épicés, non édulcorés et enfin, une sensation de bien-être global pour soi et les autres.
 
Alerte
Quand la vigilance et la discipline ne tiennent pas le cap, notre énergie physique est à la baisse, notre esprit s’embrouille et nos convictions s’étiolent. Dès lors, il nous faut remettre en perspective nos critères de santé et nos objectifs de vie. Notre culture de consommation représente un grand défi : nous sommes bombardés d’informations diverses qui peuvent générer du stress. Face à des agents stresseurs divers, nos schèmes de pensée déclenchent des émotions qui sont à la source de nos comportements plus ou moins réjouissants.
Alors que nous ressentons des émotions telles que la colère, le blâme, la jalousie, la culpabilité, le ressentiment, la haine, etc., nos glandes produisent des hormones qui servent à la lutte ou bien à la fuite afin d’assurer notre survie (voir « l’Éloge de la fuite » de Laborit). Lorsque le stress est trop intense ou prolongé, ces hormones nous empoisonnent littéralement. Les moments de réflexion sur nos comportements et les séances de repos sont parfois restreints; alors ces toxines s’accumulent. En cas de surcharge, afin d’éviter l’épuisement, le métabolisme fonctionne alors au ralenti. Puis apparaîtront certains symptômes. Il importe de respecter toute manifestation du corps qui s’efforce de rétablir son équilibre !
 
Rétablissement
Pour reprendre une bonne vitesse de croisière, il est donc souhaitable de désintoxiquer le corps au lieu de prendre des stimulants ou des calmants. On élimine les toxines naturellement à tout moment, principalement dans la phase d’élimination quotidienne, soit de 4 à 10 h. Les toxines qui entraînent un déséquilibre des fonctions physiologiques proviennent de l’extérieur ou de l’intérieur du corps. Proviennent de l’extérieur celles contenues dans les produits que nous mangeons, buvons, respirons, utilisons sur notre peau et nos cheveux, qui peuvent contenir des métaux lourds, des produits chimiques ou médicamenteux, des sucres concentrés, des parasites, des poisons divers. Elles peuvent aussi provenir de l’exposition aux multiples sources de pollution électromagnétique. Proviennent de l’intérieur les toxines résultant de la combustion et de la digestion des aliments ainsi que de la réparation la régénération et l’élimination, des cellules.
 
Évolution
De plus, l’hérédité, les croyances et toutes les habitudes de vie ont une influence sur notre santé. Grâce à des prises de conscience, nous arrivons à mieux gérer notre réponse au stress. Autrement, les alertes de santé apparaissent : fatigue, éruptions cutanées, troubles de l’affectivité, et autres malaises qui évoluent selon notre mode de vie actuel. Plusieurs conditions d’intoxication sont réversibles.
Si l’intoxication et la surcharge de stress persistent, la condition évolue de l’inflammation à l’irritation, l’induration, l’enkystation, la tuméfaction et finalement la cancérisation.
 
La solution : se désintoxiquer
Pour nous détoxiquer, avons-nous besoin de bains de pied électrifiés ou d’herbes amères? Voici trois modes efficaces de désintoxication : lente par les paliers d’alimentation de plus en plus légère, progressive par le repos, la chaleur et une alimentation crue, et rapide par un jeûne à l’eau. Ainsi, les toxines accumulées sont évaluées par les organes d’élimination – foie, rein, poumon, intestin –, libérant ainsi l’énergie vitale pour réparer les dysfonctions biologiques. L’expérience de désintoxication est gratifiante, car elle procure un bien-être accompagné d’une pensée claire.
 
Conscience !
Soyons attentifs aux petits signes et sensations qui assombrissent le quotidien et rendent la vie fade ou fébrile. Ajustons le cap pour prévenir l’accumulation de toxine. Ces balises de confort, ces messages d’alerte sont des phares pour éclairer notre route. L’hygiène naturelle est la Voie royale vers la santé!  À nous de voguer vers votre bien-être.      ­­