Cure de raisin

Une fois par année, de préférence l’automne, au temps des vendanges, la cure de raisin s’avère bénéfique.
Le raisin s’avère merveilleux pour  permettre au tube digestif de se nettoyer et au sang de se purifier.
La cure de raisin est agréable; elle procure une sensation de légèreté, rend l’esprit clair et laisse le corps détendu
 
Bienfaits
La cure de raisin permet à l’organisme de se nettoyer et de se revitaliser. Elle possède également un effet minéralisant car le raisin est une excellente source de sels minéraux (calcium, magnésium, potassium, fer, cuivre, manganèse, sélénium, etc.). En simplifiant la digestion on donne un repos àr l’organisme qui utilise alors son énergie pour se détoxiquer. Le raisin aide à nettoyer l’organisme, car il contient très peu de toxines et beaucoup de fibres.  Son action décongestionne le foie, les reins et les intestins. Évidemment il aide à perdre du poids sainement.
Le raisin est très énergique, par les glucides qu’il contient : glucose, lévulose. Ces sucres sont aussi présents dans le sang et constitue la substance dynamogène avec laquelle le muscle travaille.
Reconstituant grâce à ses sels minéraux : potassium, calcium, magnésium, phosphore, fer, soude, manganèse, silice et aussi des traces d’iode, il nourrit tous les systèmes du corps, et en particulier le système nerveux.
Par ses fibres et sa peau, il est dépuratif, laxatif, diurétique.
 
Avantages
La cure de raisin est plus facile à pratiquer qu’un jeûne. Elle permet de conserver suffisamment d’énergie pour continuer son activité normale. Toutefois, il est préférable de se reposer davantage pour en bénéficier au mieux. Après la cure, il est plus facile d’améliorer ses habitudes alimentaires.
 
Résultats
Pour beaucoup la cure de raisin est une véritable cure jouvence. Pendant et juste après la cure de raisin, on se sent léger et on ressent un regain d’énergie. La qualité de la peau s’améliore.
 
Définition
Cette cure consiste à ne manger que du raisin pendant plusieurs jours à plusieurs semaines. Elle peut aussi comprendre 2 ou 3 cures de 3 jours, espacées de 1 ou 2 semaines. Une femme enceinte ou allaitante a avantage à pratiquer cette cure en étapes. Elle est connue et pratiquée depuis l’antiquité. Elle a été utilisée pour soigner les troubles digestifs, urinaires, hépatiques, les rhumatismes, etc. Johanna Brandt, une infirmière sud africaine malade qui réussit à guérir d’un cancer en utilisant cette méthode, a écrit un livre à ce sujet.
 
Procédé
Certains consomment la chair et la peau du raisin, d’autres la chair seulement, personne ne mange les pépins qui contiennent des substances toxiques. Préférer les raisins bios, non traités aux  pesticides.
On peut manger 1, 2 et même 3 kg de raisin par jour; cette quantité diminue habituellement de jour en jour. L’important est de combler sa faim. Il est préférable d’alterner au moins trois variétés de raisins pour obtenir une variété de nutriments.
On gagne à se préparer progressivement en mangeant de plus en plus cru et en réduisant les protéines.
On peut ressentir certains malaises, signes de détoxination, diarrhées, frilosité, maux de tête, nausées, insomnies, rhinite, éruption cutanée, surtout lors des premiers jours. A la fin de la cure, on revient progressivement à une alimentation normale sur une période équivalente à la moitié de la durée de la cure.
 
Pendant la cure de raisin
Manger à volonté n’importe quelle variété de raisin, frais ou sec, sans autre aliment, sauf de l’eau pure.
De préférence, rester chez-soi, ne pas travailler, ni se fatiguer. Éviter toute source de stress.
Se nourrir de raisin, jus de raisin et eau pendant 3 à 21 jours.
Le matin boire 1 ou 2 verres d’eau pure.
Une heure plus tard, prendre un premier repas de raisin ou de jus. Ne pas avaler les pépins, bien mâcher les peaux.
Prendre 3 à 5 repas moyens de raisin par jour.
Ne pas dépasser 2 kilos de raisin par jour.
Laver les raisins dans une eau pure, additionnée d’extrait de pépins d’agrumes. Essuyer chaque raisin sur un linge avant de le manger.
 
Après la cure de raisin : manger cru un certain temps,
de préférence pendant au moins la moitié de la durée de la cure
Manger des fruits frais et crus.
Ajouter progressivement des légumes crus.
Puis des noix, etc.
 
Ensuite ajouter progressivement des aliments cuits
Légumes cuites
Céréales
Légumineuses