Grossesse et alimentation végétarienne

Pendant la grossesse la mère doit assurer sa santé et le développement exceptionnellement rapide des systèmes organiques, musculaires osseux et nerveux, de son bébé. Son alimentation doit fournir la quantité et surtout la qualité nutritives essentielles à deux vies.
Peut-on allier grossesse et végétarisme? Tout à fait. Pour assurer un développement optimal de bébé, le menu  doit être sain et équilibré.
 
Manger adapté
Selon la période de la grossesse, les besoins nutritionnels varient grandement. Adapter son menu selon l’évolution de la grossesse et les signes instinctifs. La femme enceinte ou qui allaite construit un être vivant; elle a donc un besoin accru de protéines, de minéraux, de vitamines et d’enzymes. Les carences et excès pendant la grossesse peuvent avoir des conséquences incalculables sur la santé de la mère et le développement de l’enfant.
Manger sain
 
Manger équilibré
Vitalisants : 50 %
Fruits, légumes, algues, graines germées
Protéines : 30 %
Noix, graines de tournesol, légumineuses, œufs, tofu, tempeh
Glucides lents : 15 %
Tubercules (ignames, patate, pomme de terre), courges, céréales (riz,quinoa, sarrazin, maïs, seigle, etc.)
Lipides : 5 %
Gras : noix, avocat, huile d’olive, de tournesol, de lin, etc.

Prévenir les carences
Pour éviter les carences les plus fréquentes chez les femmes enceintes, consommer suffisamment d’aliments sources de calcium fer, acide folique et acides gras essentiels Oméga 3.
 
Calcium et vitamine D
Le calcium et la vitamine D sont essentiels au bon développement des os et des dents du bébé. Consommer suffisamment d’aliments sources de calcium : légumes vert foncés, brocoli, chou, amande, légumineuses, figue, graines de sésame, olive.
Pour assimiler le calcium prendre chaque jour une heure de soleil, qui transforme le cholestérol en vitamine D. Marcher une heure par jour d’un bon pas.

Vitamine B12
Consommer des aliments sources de vitamine B12 : algues, légumes lactofermentés, levure de bière.
Pour plus de prudence, consommer des œufs cuits mollets.

Fer
Les besoins en fer augmentent au cours de la grossesse.
Consommer suffisamment d’aliments sources de fer : noix, graines, légumes verts, fruits séchés, légumineuses, algues.
Consommer suffisamment d’aliments sources de vitamine C, qui en favorise l’assimilation : agrumes, baies, abricot,  melons, poivrons, brocoli, chou, persil, algues, amande, bananes, céréales entières, épinard, feuilles vertes, fruits séchés, graines de citrouille, graines de sésame, légumineuses, levure de bière, luzerne, noix du Brésil, raisins.

Oméga-3 (acides gras essentiels)
Les omégas-3 jouent un rôle important dans le développement nerveux et visuel du fœtus.
Consommer des graines et
huile de lin, chanvre, chia, noix de Grenoble, courge, canola, soya,

Acide folique (vitamine B9)
L’acide folique est une vitamine essentielle au développement normal de la colonne vertébrale, du cerveau et du crâne de votre bébé.

Consommer suffisamment d’aliments sources d’acide folique : orange, banane, raisin rouge, avocat, brocoli, carotte, céréales entières, chou de Bruxelles, épinards, feuilles vertes, ferme de blé, graines de tournesol, haricot, légumes racines, légumes verts, légumineuses, levure de bière, noix, pois chiches.