Accoucher Routines préalables à l’hôpital

 

Lors de la naissance d’un enfant l’hôpital applique ses routines préétablies

Même s’il y a des différences d’un établissement à l’autre en général on y procède comme suit. 
 
Admission
Prévenir le personnel de la salle d’accouchement de son arrivée.
À moins d’avis contraire, se rendre directement au bloc obstétrical. 
Une infirmière
1.       prend les signes vitaux,
2.       écoute du cœur fœtal
3.       évalue l’intensité et l’intervalle des contractions,
4.       mesure la dilatation du col par un examen vaginal.
5.       évalue l’évolution du travail,
6.       fait un prélèvement sanguin
7.       demande un échantillon d’urine. 
Puis elle fait rapport au médecin. 
Un résident peut participer à ces routines.
Dans les hôpitaux universitaires les étudiants en médecine font équipe avec les infirmières. 
Le conjoint ou l’accompagnant/e fait l’enregistrement de la mère au bureau d’admission. 
Remettre les cartes d’hôpital et d’assurance-maladie.
 
Lavement et rasage
Le lavement a pour but d’empêcher la défécation pendant l’accouchement.
Le rasage du périnée a pour but de faciliter les examens.
 
Monitoring foetal
Le monitoring fœtal sert à enregistrer le pouls du bébé, la fréquence et la durée des contractions avec un appareil installé sur le ventre de la mère.
Quand le bébé est en difficulté on utilise un moniteur interne fixé sur le cuir chevelu du bébé,
 
Hydratation
On peut boire de l’eau, du jus ou croquer des glaçons pour s’hydrater et se rafraîchir. 
 
Nourriture
Une alimentation légère est utile, jusqu’aux contractions intenses.
 
Soluté intraveineux
La pose systématique d’un sérum est indiquée lors d’une césarienne d’urgence, de diabète, d’hypertension et de saignements importants.
 
Moyens de soulagement
Une médication analgésique est disponible sous forme d’injection intramusculaire ou sous-cutanée  ou à d’épidurale (anesthésie régionale). 
Chacune de ces alternatives a des avantages et des inconvénients. Leur utilisation dépend de la durée et de l’intensité du travail.
L’accès à un bain d’eau chaude détend et facilite le travail.
 
Chambre de naissance
Le transfert de la chambre de naissance à la salle d’accouchement est limité au cas compliquées : prématuré, jumeaux, application de forceps, etc.
En cas normal, le bébé nait dans la même pièce où la mère fait son travail.