Accoucher Responsabilités de l’état

Accoucher Responsabilités de l’état
Adapté de la Charte des droits de la parturiente de l’Union européenne
 
La Communauté européenne demande aux États membres de…
1.       adopter les mesures appropriées pour favoriser la nomination de femmes médecins et la formation de sages-femmes pour s’occuper des femmes pendant la gros­sesse, lors de l’accouchement et dans la période qui suit,
2.       favoriser et financer les recherches sur les causes de la stérilité chez la femme et chez l’homme, y com­pris les causes liées à l’environnement et à l’activité industrielle,
3.       organiser des campagnes d’information pour attirer l’attention du public sur le danger de l’utilisation de médicaments pendant la grossesse,
4.       de rendre accessible leur dossier aux femmes enceinte afin qu’elles puissent le consulter seules ou avec les conseillers de leur choix,
5.       diffuser toute la réglementation existante sur les préparations pour les nouveau-­nés et les laits de substitution,
6.       rappeler aux patrons et syndicats qu’ils sont tenus de respecter strictement la convention 103 de l’Organisa­tion Internationale du Travail sur la protection de la maternité dans le milieu professionnel, en général, et en particulier l’interdiction de licencier des travailleuses enceintes ou allaitantes et l’obligation de les affecter à des tâches appropriées à leur état.
7.       mener une étude approfondie sur les causes de mortalité infantile et maternelle, notamment sur la pau­vreté, la mauvaise santé et l’état des loge­ments,

8.       mener une étude particulière sur le syndrome de mort subite des nourrissons.