Jeûner pour une meilleure santé Expérience vécue de Lise Bergeron

J’ai 56 ans. Presque toute ma vie, j’ai souffert de migraines plusieurs fois par mois. Depuis plus d’une année, à la suite d’un jeûne, elles ont disparu.
J’avais pourtant tout essayé auparavant : médicaments, traitements chiropratiques, acupuncture, orthothérapie, ostéopathie et autres thérapies semblables.
J’ai été opérée pour la vésicule biliaire à l’âge de 23 ans. Même après avoir adopté une alimentation végétarienne pendant quelques années, les migraines étaient toujours présentes.
Plus tard, j’ai laissé tomber le régime végétarien, mais en m’alimentant tout de même avec beaucoup de fruits et de légumes. Rien ne changeait. Les migraines persistaient, mois après mois, inlassablement.
 
Problèmes de digestion
D’autres problèmes reliés au foie étaient également présents depuis toutes ces années et je les soupçonnais d’être la cause de mes migraines. Je digérais très mal et ne supportais presque aucun aliment gras (huile, friture, avocat, etc.). Aucun écart alimentaire ne m’était permis, surtout pas de boissons alcoolisées : j’en payais le prix avec une bonne migraine de trois, quatre ou cinq jours.
N’en pouvant plus de tous ces problèmes de digestion (reflux gastriques, production d’acidité en quantité industrielle, ballonnements, constipation et diarrhée), j’ai jeûné à l’eau seule 23 jours à la maison.
J’avais lu et relu le livre de H. M. Shelton. Chaque jour, mon conjoint prenait mes signes vitaux (pouls, tension artérielle, température, poids et occasionnellement ma glycémie).
Ce ne fut pas facile, particulièrement les premiers jours où je fus prise de nausées et de vomissements. Les nausées sont restées presque du début à la fin, surtout en fin de journée et en soirée.
 
Un jeûne bénéfique
Après ces 23 jours de jeûne, ce fut la reprise alimentaire telle que conseillée par les spécialistes : jus de fruits, fruits juteux, puis, fruits et légumes pendant environ une semaine.
Mes intestins se sont mis à fonctionner de façon normale et régulière. D’aussi loin que je puisse me souvenir, je n’avais jamais connu ça. Je n’avais plus cette boule dans l’estomac que je ressentais continuellement. Je digérais et évacuais normalement. C’était pour ce motif que j’avais cessé de manger plusieurs semaines.
Depuis ce jeûne, j’ai refait quelques migraines dans les premiers mois, moins fortes et plus courtes et de plus en plus espacées. Depuis, je n’ai plus de migraine.
Depuis ce jeûne, j’ai éliminé le gluten de mon alimentation et j’ai adopté un régime ovo-lacto-végétarien.