Ville produisant plus d’énergie qu’elle n’en consomme

 

Dardesheim, petite ville d’Allemagne, produit 40 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme.
D’ici quatre ans, la région recourra exclusivement aux énergies renouvelables grâce à l’énergie éolienne, solaire, hydraulique ainsi que de la biomasse.
L’approvisionnement en électricité se fait avec 26 éoliennes installées dans le parc de Druiberg où se situe la plus grande éolienne du monde, avec son rotor de 112 mètres de diamètre, équipée d’une turbine produisant 6 mégawatts d’électricité, pouvant produire de 12 à 15 millions de kilowatts-heures par an, et assurer ainsi la consommation de 4 000 foyers.
Des panneaux de capteurs photovoltaïques ont aussi été installés sur les toits de bâtiments publics (écoles, caserne des pompiers) ainsi que de nombreux particuliers. Un afficheur sur la façade de la mairie indique en temps réel la quantité d’énergie produite, ainsi que les émissions de CO2 économisées.
En complément de ces sources d’énergie liées à la météo, on a fait construire une centrale au biogaz.
De plus, ce parc éolien est aussi relié aux générateurs d’une centrale hydraulique, où l’énergie produite en surplus remplit deux énormes citernes, dont les vannes sont ouvertes au besoin. Alors l’eau s’écoule, ce qui actionne des turbines qui permettent de récupérer ainsi de l’énergie.
 


Carénage du rotor de l’éolienne géante qui sera installée sur son mât à 141 mètres au-dessus du sol.