Air sain à la maison et au travail

On vit 80 % du temps à l’intérieur, domicile, bureau, loisirs, moyens de transport. L’air qu’on respire à l’intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur. Meubles, colles, peintures, vernis, produits d’entretien, de bricolage, revêtements de sol, produits cosmétiques, contiennent des COV (composés organiques volatils), qui peuvent provoquer des troubles respiratoires et neuro¬logiques. Notamment : benzène, benzoate de benzyle, xylène et toluène.

Le code de la construction ne réglemente pas ces produits. Les étiquettes sur ces produits indiquent souvent «ne pas respirer, ne pas utiliser dans un endroit fermé, ne pas mettre à la portée des enfants, éviter si on est enceinte, etc. ».
Plusieurs fabricants sensibles à ces questions offrent des produits plus sains. Tout bricoleur ou entrepreneur qui veut garder sa maison saine peut trouver sur le marché des produits à base d’eau, qui sont tout aussi efficaces et durables que les produits qui, autrefois, contenaient du plomb et autres métaux lourds.

De plus, on devrait changer chaque jour l’air de toutes les pièces de sa maison, en ouvrant les fenêtres pendant une heure. Évidemment, l’hiver on a intérêt à aérer les pièces une à la fois. Un échangeur d’air reste un bon investisse¬ment pour sa santé.