Rire et santé

 

Plus de rire, moins de stress
Le goût de rire et le sens de l’humour restent des éléments efficaces pour maintenir sa vigueur.
Les gens de type de personnalité A sont trop sérieux et trop stressés : ils ont tendance à ne pas rire des situations de la vie courante quand les autres rient à cœur joie. Ils se mettent souvent en colère, sont souvent solitaires, développent plus de troubles cardiaques.
 
Le rire comme outil de communication
Dans bien des situations de la vie quotidienne, le rire est un véritable atout. Il permet de dédramatiser une situation, de désamorcer une colère, de détendre une ambiance tendue.
C’est un outil de communication précieux et universel qui permet de se sortir d’une situation embarrassante, d’entamer une conversation et de nouer des liens.
Si on ne résout pas tout avec de l’humour, on s’approche d’une solution en créant un climat convivial. L’autodérision désamorce la critique. On risque moins de se faire attaquer ou ridiculiser si on est capable de rire de soi-même.
 
Un anti-stress naturel
10 minutes de rire par jour pour être en pleine forme et le rester. Voilà une bien agréable ordonnance, dont les nombreuses vertus thérapeutiques, tant physiques que psychiques, sont aujourd’hui démontrées par la science.
Une seule minute de fou rire procure autant de bienfaits que 45 minutes de relaxation. Quand nous rions, notre cerveau augmente sa production d’endorphine, un analgésique, qui calme la douleur, la sécrétion de catécholamines, des hormones anti-stress et de dopamine un neurotransmetteur. Toutes ces substances sont reliées à la sensation de plaisir. Ces mêmes endorphines provoquent l’immense sensation de bien-être lors d’un orgasme.
 
Stimulant du système immunitaire
Le rire augmente la production d’anticorps et stimule les capacités d’autoguérison.
Le rire décontracte les muscles, détend la peau et nous donne immédiatement un air plus jeune.