Alimentation et jeûne ne règlent pas les tensions psychologiques

 

Face à ses malaises symptômes, chacun recherche des solutions. L’alimentation, l’activité physique, le grand air et le jeûne favorisent la régularisation de la toxémie et, la résorption des maux et malaises.
Si les problèmes persistent, l’origine est peut-être d’ordre psychologique, et alors les menus les plus sains et les jeûnes les plus longs ne parviendront pas à résorber ces inconforts. On a alors avantage à rechercher les origines psychologiques de ces inconforts. Dans des ateliers de développement personnel ou des séances de thérapie on peut réviser et améliorer ses façons d’agir, de ressentir, de percevoir et de penser.
 
La psychothérapie
Le travail ne consiste pas tellement à raconter sa vie dans le menu détail, mais à prendre conscience des sentiments qu’on éprouve le plus souvent et des trajets qu’on suit, des décisions qu’on prend pour se retrouver dans les mêmes impasses.
Contrairement à l’opinion la plus répandue, le rôle du thérapeute n’est pas d’apporter des interprétations, des explications, des analyses mais de fournir à la personne des méthodes pour qu’elle trouve elle-même ses réponses, prenne ses décisions et trace sa destinée. Les procédés auxquels elle s’initie en thérapie lui serviront à gérer sa vie sans aide par la suite.
On découvre alors des attitudes, souvent devenues des habitudes physiques et mentales, qu’on doit réviser à la lumière de sa vie actuelle.
L’expression de ses malaises contribue certainement à diminuer ses tensions. Pour qu’elles ne se renouent pas au prochain incident, on doit se munir de nouvelles façons d’approcher les événements, les choses et les gens.
Cette démarche permet d’identifier ses besoins les plus profonds, souvent laissés en plan, et de les combler par des initiatives nouvelles, créatrices et rajeunissantes.
Les améliorations de la forme physique, souvent remarquables, se manifestent parallèlement à cette évolution psychologique. Les personnes en thérapie dorment mieux, respirent mieux, digèrent mieux; elles s’entendent plus facilement avec leur entourage et réalisent davantage leur potentiel dans leur carrière et développent leurs talents créateurs.