Soins de santé l’été

 

Voici des idées pour mieux vivre dans cette période chaude et ensoleillée.

Prendre soin de soi… naturellement !

En été la terre nous offre des fruits et des légumes à volonté qui nous permettent de répondre à nos besoins nutritifs pour cette période estivale tout en supportant aisément la chaleur.

 

L’eau pure est la meilleure pour la peau

Notre peau est dotée d’un système d’autonettoyage. L’eau pure complémente cette fonction et régénère la peau par ses ions négatifs. Le savon enlève le sébum, la couche protectrice de la peau, et ouvre la porte aux agressions extérieures : sécheresse, rougeurs, inflammations, mycoses, etc

Une douche écologique à l’eau non chlorée, avec quelques gouttes de jus de citron ou de vinaigre de vin ou de cidre biologique et cru rafraîchit, tonifie et est agréable. (Il existe de petits filtres pour assainir l’eau.) Une légère friction avec un gant de crin –la peau doit rester rose– stimule la circulation.

En été, quand il fait chaud, on gagne à se brumiser la peau et surtout le visage avec une eau additionnée de quelques gouttes d’hydrolats rafraîchissants : lavande, sauge sclarée, basilic, hélichryse, rose, etc.

 

Le bain d’air

La peau a besoin d’être au contact direct de l’air. Le bain d’air régénère et revitalise. Des vêtements amples, légers, clairs, en fibres naturelles, protègent des températures excessives, du soleil et du vent. La soie, le coton, le chanvre, le lin et la laine laissent passer la chaleur et la transpiration.

 

Prendre judicieusement du soleil, essentiel à la santé              

Le soleil active la circulation et les échanges biochimiques par sa lumière, sa chaleur –rayons infrarouges– et son énergie –rayons ultraviolets. Ses rayons sont essentiels à la vie, à la croissance et notamment à la vitalité de la peau et des os. La lumière solaire est indispensable à une bonne vision. Après une forte exposition au soleil, se vaporiser les yeux avec de l’eau fraîche et saine. Les lunettes à verres colorés privent l’œil de l’activation lumineuse indispensable à leur vitalité. On ne doit les porter qu’en cas de lumière intense.

 

Prendre une juste dose de soleil

Le corps se protège jusqu’à un certain point de l’excès de soleil par la pigmentation, la coloration de la peau. En effet, une peau foncée laisse passer moins de rayons ultraviolets. L’excès de soleil nuit à la santé de la peau et du système nerveux. La vitre ne laisse pas passer les rayons ultraviolets. Les ultraviolets sont plus abondants en montagne et au bord de mer. Pendant les journées nuageuses, les rayons ultraviolets nous atteignent plus que la lumière. Même par temps couvert, la moitié des rayons ultraviolets atteignent notre peau.

L’exposition régulière et progressive au soleil augmente les défenses immunitaires, régénère le sang et les os. Elle est préférable et donne un «bronzage», une couleur cuivrée qui protège la peau. Le temps d’exposition au soleil dépend de la sensibilité au soleil qui varie d’un type de peau à l’autre. S’exposer au soleil quand son ombre est plus grande que sa taille, en général  avant 10 heures et après 14 heures, heure solaire.

Rester en mouvement pendant le bain de soleil permet de varier l’intensité de l’action des rayons sur la peau. La peau des enfants est fragile, elle se pigmente légèrement. Redoubler de prudence au soleil. Un « coup de soleil » durant l’enfance ou l’adolescence affecte la peau pour la vie.

 

Les cheveux

Les cheveux sont en bonne santé si le corps entier est en bonne santé.  Comme la peau, les cheveux ont leur système d’auto-nettoyage. Vivre en santé, se brosser régulièrement et se laver les cheveux au besoin avec un shampooing sans détergent sauvegarde la vitalité et la beauté de la chevelure. Le vent et la pluie l’embellissent. Garder les cheveux naturels est un gage de santé. Éviter les produits utilisés pour les cheveux : laques, colorants, fixatifs, etc. La majorité contiennent des produits nocifs pour la vitalité des cheveux, la santé globale et pour l’environnement. Les cheveux apprécient la liberté. Utiliser des accessoires naturels pour les décorer.

 

Les pieds

Marcher pieds nus le plus souvent possible. Nos pieds, enfermés toute l’année dans des chaussures,  se réjouissent d’enfin pouvoir bouger et respirer librement Marcher pieds nus sur la plage, dans la rosée, la rivière, la mer permet aux muscles et aux os des pieds de se tonifier. Éviter de rester longtemps debout, immobile ; cette position stresse les pieds et le dos. Porter des chaussures légères, larges, souples, perméables, avec semelles fines et talon plat, fabriquées en fibres végétales ou en cuir.

 

Tatouage et piercing, prudence !

L’été est une saison propice à la mode qui bat son plein avec ses piercings et tatouages de toutes formes, de toutes couleurs, sur toutes les parties du corps. Malheureusement ces procédés portent préjudice à la santé. Voici quelques correspondances entre des points de méridien et leurs effets dans le corps :

– Base du nez : somnolence, manque d’énergie, dépression, faiblesse sexuelle, hémorroïdes, douleurs lombaires, respiration difficile, perte de connaissance, troubles cardiaques ;

– Ailes du nez : maux de tête, maux d’estomac, digestion difficile, bourdonnement d’oreille ;

– Sous la lèvre inférieure : maux de ventre, maux de tête, douleur aux pieds, à la nuque, aux dents ;

– Extrémité du sourcil : migraines, vertiges, troubles de la vision, fièvre, douleurs cervicales, doleurs aux genoux, fatigue cardiaque, troubles de la thyroïde ;

Les tatouages non permanents au henné disparaissent en général après quelques semaines. Des produits chimiques toxiques comme l’hydroxyde d’aluminium et les sels de plomb, sont souvent ajoutés au henné entre autre pour mieux fixer les couleurs, perturbant ainsi la santé des utilisateurs.

Après un piercing ou un tatouage, apparaît souvent une fièvre locale ou généralisée qui montre que l’organisme n’est pas heureux de ce qu’il a subi.

Les bijoux qui se collent sur la peau et les tatouages non toxiques, tiennent environ une petite semaine !