Énergie Comment la cultiver

 

C’est dur d’être fatigué toute la journée. La vie est morne et on n’ accomplit pas grand chose. Le pire, c’est qu’on n’a pas l’énergie de changer la situation.

 

Le mieux est alors de se reposer et d’être attentif aux signaux de son corps.
 
Pourquoi on est fatigué
On est fatigué parce qu’on ne se repose pas assez. On veut produire toujours plus. On trouve que se reposer, c’est bon pour les faibles. On continue de conduire sa voiture, même si on n’a plus l’attention nécessaire pour assurer sa sécurité. On a objection à faire la sieste. Or arrêter sur le bord de la route et dormir une vingtaine de minutes pourrait faire toute la différence. Après ce bref repos, on est revigoré et plus attentif, mieux concentré.
Nous ne nous reposons pas assez. Nous ne dormons pas assez. Nous voyons notre sommeil interrompu par un réveil-matin. Nous consacrons du temps de repos à regarder la télévision au-delà du signal de sommeil.
Nous sommes constamment en alerte, prêt à répondre au téléphone portable, au courriel, aux avertisseurs.

Prendre un stimulant ne donne pas d’énergie
Manquant gravement d’énergie on se stimule avec un café le matin, des épices au repas, un alcool en soirée, etc. Quand on est fatigué, il est inutile de se stimuler. Si on est à court d’énergie on  se retrouvera avec un bilan énergétique encore plus dans le rouge.
 
Voir à long terme
Pour avoir de l’énergie on s’inspire plus du coureur de marathon que du sprinter: dépenser son énergie à vitesse moyenne pour durer longtemps.
 
 
 

 

On peut faire plusieurs petites choses qui, combinées, produisent un grand effet.
 
1. Dormir plus la nuit.  8 heures ne sont pas un luxe. Se coucher plus tôt . Se donner un rituel qui baisse progressivement la tension et prédispose à dormir. S’accorder quelque temps pour voir l’effet de ce changement.
 
2. Prendre des pauses. Se lever, s’étirer, marcher cinq minutes toutes les heures. 
3. Bouger régulièrement. S’entrainer jusqu’à se sentir un peu fatigué, mais mentalement alerte.
4. Être moins occupé. Réduire ses engagements. Alterner effort et détente.
 
5. Se concentrer sur une chose à la fois et être entièrement présent en faisant cette tâche. La vie est moins fatigante quand vous la simplifie.
6. S’hydrater. Quand on manque d’eau on se sent fatigué. Boire de l’eau selon sa soif tout au long du jour. Si on boit assez on urine clair !
7. Se rafraîchir. Au besoin, prendre une douche rapide, fraîche l’après-midi. Se laver le visage, s’asperger les cheveux.
8. Se consacrer à un travail passionnant.
9. Au besoin, demander de l’aide.
10. Travailler avec les gens intéressants. Être soi-même une personne intéressante avec qui travailler. Au besoin, rechercher un autre travail.
 
 
 
À déséquilibre extrême, solution extrême
Quand on n’arrive pas à se reposer, à dormir profondément on souffre d’un déséquilibre activité-repos. Pour qu’on puisse se reposer en profondeur on dépenser son énergie à fond. Pour rétablir ce cycle, marcher tant qu’on ne tombe pas de fatigue. Alors dormir. Marcher à nouveau tant qu’on ne tombe pas de fatigue. Dormir à nouveau. Avec quelques répétitions de ce procédé, l’alternance activité-repos se rétablira progressivement. 

 

Pistes de solutions