Allergies saisonnières Comment les traiter naturellement | Nature-Santé

Allergies saisonnières Comment les traiter naturellement

 Beaucoup de personnes souffrent d’allergies saisonnières, aux oiseaux, aux graminées, au pollen, rhume des foins. Ces malaises provoquent éternuement, gorge irritée, yeux larmoyants. Les médicaments et autres remèdes habituels soulagent ces allergies à court terme, entrainent des effets secondaires indésirables et empirent ces malaises à long terme.
Voici des méthodes naturelles pour réduire les symptômes d’allergies, et surtout prévenir leur réapparition.
 
1. Revoir son alimentation
Une alimentation déséquilibrée et malsaine fait partie des causes les plus fréquentes d’allergies saisonnières. Une alimentation saine fortifie le système immunitaire et réduits les causes d’allergies. D’abord éviter les aliments causant de la congestion comme les produits laitiers, le blé raffiné et le sucre. On peut manquer d’acides gras essentiels, qu’on peut retrouver dans la graine de lin ou de chanvre biologique.
La consommation d’antioxydants, contenant raisins, tomates, oranges, noix et pommes, évite la congestion du nez, de la gorge et des muqueuses.
 
2. Dormir dans une literie biologique, non-toxique
On protège son immunité en dormant sur un matelas, des draps, avec des draps et des oreillers de fibres naturelles, coton et laine.
 
3. Utiliser des produits de nettoyage naturels, non-toxiques
Le contact avec des produits chimiques et l’exposition des vapeurs des produits de nettoyage courants entrainent souvent des réactions allergiques, surtout au printemps. Choisir des produits de nettoyage biologiques  pour le lavage et le nettoyage.
 
4. Porter un masque quand on manipule des produits toxiques
Les masque est nécessaire quand on travaille dans une atmosphère remplie de poussières, quand on manipule vernis, peintures, laques, etc.
 
5. Nettoyer son environnement
Éviter les tapis et moquettes qui accumulent poussière et humidité, ainsi que les animaux domestiques qui apportent dans la maison poils, puces et autres microorganismes irritants. Utiliser des tapis de coton sur des planchers de bois ou de liège.
 
6. Aérer la maison entièrement chaque jour
Assainir l’atmosphère en appliquant de la cire d’abeille sur les meubles de bois. Répandre de l’huile essentielle d’origan, d’eucalyptus ou de citron.
 
7. Éliminer de sa maison toutes les sources de moisissure
Les moisissures dans les maisons restent une cause importante d’allergies qui augmentent l’été. La réduction du chauffage et l’augmentation de l’humidité accroissent la reproduction des champignons visibles sous forme de taches au sol ou sur le mur ou d’odeurs de moisissures détectables si on est attentif. Après avoir enlevé les tapis, surtout au sous-sol, installer un de=éshumidificateur si les problèmes respiratoires persistent.
 
8. Laver ses vêtements à fond et les faire sécher au soleil
Cela aide à empêcher le pollen extérieur de s’installer dans les meubles et la literie. Prendre une douche et se laver les cheveux après une randonnée dans des sites sources de pollen.
 
9. Prendre des vacances à la mer

Le niveau de pollen est plus bas au bord de mer. Si on est sensible aux allergies, surtout au printemps, on gagne à faire un séjour à la plage marine. On peut aussi réduire les malaises d’allergie en utilisant des lampes de sel à la maison et au bureau ou à l’atelier.