Peau et sueur

La peau possède des fonctions sensorielles, protectriceset excrétrices. Ces fonctions excrétrices de la peau existent essentiellement sous deux formes.
La respiration cutanée équivaut au centième de la respiration pulmonaire : la peau absorbe de l’oxygène et rejette du gaz carbonique.
L’excrétion de la sueur s’effectue par les glandes sudoripares. La composition de la sueur varie selon l’alimentation, l’activité, la chaleur, etc. La peau élimine du sel et de l’urée quand les reins ne suffisent pas à la tâche.
II est nocif de s’opposer à l’évacuation de la sueur, car on accroît ainsi la toxémie (le niveau de toxines dans le sang).

  

Peau sèche

Une peau saine n’est ni humide ni sèche au toucher.
Si on a la peau sèche, on doit rétablir son équilibre physiologique.
·   Boire suffisamment.
·   Avoir un menu qui apporte beaucoup d’eau vitale hydratante : fruits variés, légumes crus et salades.
·   Éviter les épices, réduire le sel.
·   Pratiquer régulièrement une activité physique assez intense pour transpirer.
·   Se frictionner pour activer la circulation et dynamiser la peau.
·   Exposer sa peau à l’air une heure par jour.
·   S’exposer au soleil progressivement et sans crème antisolaire : la peau sécrétera de plus en plus de sébum, son huile naturelle.
·   Porter des vêtements qui laissent la peau respirer : coton, laine, soie, lin, etc.
·   S’habiller tout juste le nécessaire pour se préserver du froid.
·   Conserver un taux d’humidité d’environ 50 % dans la maison.
·   Manger ½ tomate grillée, contenant du lycopène, par jour!