Dents, carie, sucre et pain blancs

 

La santé des dents reflète la santé générale
Pour conserver des dents saines, on pense à les brosser et à éviter certains aliments sucrés.
Dès sa naissance, un enfant a de plus ou moins bonnes dents selon l’état de santé de ses parents, et le mode de vie de sa mère pendant sa grossesse. Il aura ainsi toute sa vie des prédispositions à conserver des dents plus ou moins solides, plus ou moins saines.
Chaque organe et chaque tissu dépendent de la qualité du sang qui les nourrit. La santé des dents est donc fondée sur la vitalité générale et complémentée par le brossage, l’alimentation saine avec peut de sucre et l’oxygénation générale de l’organisme.
 
Le sucre
La consommation de sucre raffiné et de farine blanche entraîne des caries importantes, qui diminuent chez les enfants quand on les remplace par des sucres et des céréales complets, sans levure.
La consommation de sucre et de farine blanche, qui était exceptionnelle autrefois, est devenue une habitude. On se nourrissait alors de farine de seigle intégrale, pain complet provenant des cultures voisines en mode biologique.
La carie dentaire était rare.La mou­ture et le tamisage lui enlèvent la plus grande partie de son calcium, de son fer et de ses vita­mines.
Les enfants consomment en abondance sucreries, chocolats, biscuits, confitures et boissons sucrées.
Pendant la guerre, le nombre des caries diminue.
Comparons :
100 g de sucre blanc contiennent 44 mg de sels minéraux
– 100 g de sucre brut en contiennent 333 mg.
L’étude des crânes retrouvés de différentes périodes montre que la carie était rare autrefois : 3 dents sur 100. dans l’Antiquité. Les caries se développent à l’ère de l’industrie alimentaire, à partir duXVIIe siècle.
Pendant le rationnement, notamment du sucre, de 1939 à 1945, les caries des écoliers de 6 ans ont diminué de moitié, mais ont augmenté rapidement après la fin du rationnement.
Les peuples dits primitifs qui se nourrissent exclusivement de produits naturels conservent de solides.dents.
« Les céréales complètes sont  plus riches en sels minéraux et en vitamines. Mais c’est le sucre brut consommé à la place du sucre blanc qui se montre le plus efficace pour diminuer les caries » selon le Dr Béguin.
Comparons
Nombre moyen de caries aux dents permanentes
(Enfants de 10 ans)
1939 : 4,5 dents cariées par enfant
1943 : 2,9 dents cariées par enfant
1944 : 2,9 dents cariées par enfant
1945 : 2,6 dents cariées par enfant
1946 : 1,9 dent cariée par enfant
 
En plus du sucre : le pain
Après le sucre, c’est le pain qui affecte le plus la carie dentaire. Le pain complet, qui contient la totalité des vitamines et sels minéraux des céréales, produit en moyenne par enfant 2 dents saines de plus que le pain blanc.
« Consommer des céréales entières, plutôt que des céréales raffinées, améliore la santé des dents ; consommer du sucre brut, plutôt que du sucre blanc, les améliore aussi. Et consommer à la fois des céréales complètes et du sucre complet, améliore la santé des dents plus que la somme de leurs effets isolés. Les deux produits intégraux ont un effet synergique sur la santé des dents. » (Dr Béguin)
Les enfants qui consomment du pain complet et du sucre brut, ont 4,4 dents cariées à l’âge de 10 ans, au lieu de 10 dents cariées chez les autres enfants.
Le Dr Béguin a ensuite analysé en profondeur le sucre brut, qui n’est pas un produit naturel complet. En effet, le jus de canne est cuit à petit feu, concentré par évaporation ; ensuite, le jus est refroidi, le sucre se cristallise et la mélasse résiduelle est évacuée par centrifugation. Cette mélasse peut être concentrée par évaporation une seconde et même une troisième fois. On obtient ainsi des sucres bruts de qualités différentes. Or, les mélasses résiduelles sont très riches en sels minéraux et en vitamines.
La mélasse est donc plus riche en vitamines et en sels minéraux que le jus de canne.
Le Dr Béguin utilisa le sucre complet, fabriqué avec le jus de canne intégral, déshydraté à basse température pour lui conserver toutes ses vitamines et ses sels minéraux. Dilué dans de l’eau, ce liquide est semblable en tout point au jus de canne.
Dans les régions où les gens mastiquent la canne à sucre et l’utilisent entière, ils ont des dents solides.
 
Composition du sucre intégral
Ce sucre contient environ 80 % de saccharose et de 10 à 12 % d’un mélange de glucose et de fructose. La teneur en sels minéraux — potassium, magnésium, calcium, phosphore, fer, sélénium, fluor  — dépasse 1,5 % ; elle est environ 50 fois plus élevée que celle du sucre blanc et encore 5 fois plus élevée que celle du sucre brut.
Dans les meilleurs sucres, on trouve des vitamines, notamment du groupe B, essentiels pour l’équilibre nerveux nutritionnel et nerveux.
En plus de préserver les dents et les os, le sucre intégral prévient les malaises signes de détoxination — rhume, sinusite, otite, bronchite, etc. — moins fréquents chez les enfants qui le consomment.