Enfants en forme réussissent mieux à l’école | Nature-Santé

Enfants en forme réussissent mieux à l’école

Comme le bon sens l’affirme, des recherches rigoureuses, échelonnées sur plusieurs années, ont démontré que les enfants et les adolescents qui participent à des activités physiques régulières ont de meilleurs résultats scolaires que la moyenne.
Les expériences de mi-temps étude et mi-temps sport, ou encore les programmes tiers-étude, tiers-sport, tiers-arts ont toutes souligné que ces élèves avaient d’aussi bons résultats scolaires, avec en prime une meilleure santé et une meilleure attitude face à l’école.
D’autres études démontrent que les jeunes qui, de leur propre initiative, participent régulièrement à des activités physiques cardiovasculaires, garçons et filles, ont de meilleurs résultats scolaires, de l’ordre de 10 % supérieurs en lecture, en langue maternelle, en langue seconde, en mathématiques, en sciences, .
Ils affichent aussi une meilleure concentration, une meilleure mémoire. La capacité ccardiovasculaire est en lien direct avec les résultats à des tests normalisés de capacités intellectuelles, la confiance en soi, la perception de son corps, l’entregent et l’entraide.
Et les jeunes qui ont une proportion de graisse plus basse et une proportion de muscle plus haute, plus ils obtiennent de meilleurs résultats scolaires.
Les parents et les enseignants qui désirent aider leurs enfants, leurs adolescents, leurs élèves gagneraient à offrir à leurs jeunes des activités physiques régulières, suffisamment intense pour améliorer leur condition physique.
C’est aussi important que d’inculquer de saines habitudes d’alimentation, de sommeil, d’attitude constructive. Ce facteur est plus important qu’il ne l’a jamais été dans l’histoire de l’humanité.
Et on sait par expérience et par observation que le mode de vie se transmet davantage par les habitudes de la famille que par les sermons des parents.