Activité physique et santé osseuse

D’après Kino-Québec
 

La pratique régulière de diverses activités physiques améliore et entretient les qualités physiques et motrices : aptitude aérobie, capacité anaérobie, force, puissance et endurance musculaires, composition corporelle, coordination, flexibilité, souplesse, agilité, etc.

Elle entretient aussi l’efficacité cardiovasculaire, régularise la tension artérielle, le poids, etc.
Quelles activités ont un effet salutaire sur la santé osseuse? Ce sont les activités physiques sportives, récréatives et de mouvement où des forces importantes sont appliquées sur les os. Il s’agit aussi des activités qui développent et entretiennent l’équilibre dynamique, la rapidité des réflexes, la flexibilité et l’agilité.

 

L’activité physique intense, pratiquée à tout âge, augmente la densité minérale osseuse. Mais, quand on abandonne l’activité, la densité osseuse diminue. Si on continue à pratiquer des activités physiques intenses la densité minérale osseuse diminue.
Les activités les plus efficaces pour augmenter la densité osseuse sont les exercices de musculation pratiquées et supervisées depuis l’adolescence jusqu’à l’âge d’or.

EXERCICES RECOMMANDÉS AUX DIFFÉRENTS STADES DE LA VIE

De trois ans jusqu’à la fin de la puberté
Durant cette période la masse osseuse se développe ; c’est aussi le moment où l’os répond le mieux à l’exercice avec charge. Comme le corps accumule les minéraux dans les os durant la croissance, es effets positifs sur la résistance osseuse pourront perdurer toute la vie.
Recommandation
Dès l’enfance, pratiquer régulièrement des activités sous forme de jeux, qui exigent un effort aux os.
Une dizaine de minutes d’activité intense est suffisante pour avoir un effet sur l’os. Ces activités doivent être fréquentes, pratiquées plus d’une fois par jour, tous les jours. Toutes les activités, jeux et sports qui amènent sauter, courir, grimper devraient être pratiquées plusieurs fois par semaine, tout au long de l’enfance et de l’adolescence.

 

De la fin de la puberté jusqu’à la trentaine
La croissance terminée, cette période sert à la consolidation de la masse osseuse. Les activités ont alors pour but de maximiser la solidité des os.
 

Recommandation
Pratiquer régulièrement des activités de forte intensité musculaire entretient la densité osseuse. Par exemple, sauts, gymnastique, volleyball, basketball, tennis et autres sports de raquette, danse aérobique avec sauts, musculation, etc.

Les périodes d’activités physiques ont un effet pratiquement identique, qu’elles soient brèves (une quinzaine de minutes) ou prolongées. Là encore, pour l’entraînement musculaire et osseux, l’idéal c’est de faire des séances fréquentes et pas nécessairement longues.

 

De la trentaine jusqu’à 50 ans
Déjà la masse osseuse commence à diminuer ; on vise alors à retarder et à freiner la diminution de la masse osseuse, et à consolider la solidité des os.
 

Recommandation
Poursuivre la pratique régulière d’activités avec effort musculaire, comme pendant la période de la fin de la puberté jusqu’à la trentaine. À l’approche de la cinquantaine, réduire progressivement la pratique d’activités où le risque de fracture est élevé (sports de contacts) et augmenter progressivement la pratique d’activités qui développent et entretiennent la conscience corporelle, l’équilibre, la flexibilité, la souplesse et l’agilité.